Club Plasma by Court Circuit

Ferme du Biéreau | Louvain-La-Neuve

À une dizaine de minutes de marche au sud du centre-ville de Louvain-la-Neuve se dresse l’un des plus vieux bâtiments à des kilomètres à la ronde : la Ferme du Biéreau. De l’esprit des pionniers jusqu’à sa mutation récente en maison de toutes les musiques, elle a connu plus de 40 ans d’activités artistiques et communautaires.

À l’époque de sa construction, au XVIème siècle, les pèlerins pouvaient admirer les vaches brouter sur tout le plateau de Lauzelle. Dès l’origine du projet universitaire de l’UCL, il avait été décidé que les bâtiments historiques situés sur le campus seraient conservés et dédiés aux arts. Depuis 2005, les musiciens sont conviés à faire péter les watts dans l’ancienne ferme « Bierwart » (nom transformé plus tard en Biéreau qui signifie « Belle-vue »).

La Grange (500 personnes) et le Fenil (100 personnes), les deux salles principales de la Ferme du Biéreau, font régulièrement le plein lors des soirées-concerts. Les travailleurs jeunes et moins jeunes et, plus étonnant, les pensionnés, s’abonnent souvent ou prennent des pass donnant accès à plusieurs événements à moindre prix. Les enfants ne sont pas laissés-pour-compte non plus avec l’organisation du Kidzik (3 jours de musique pour les 0 à 12 ans) qui se tient à la veille de la rentrée scolaire.

La Ferme du Biéreau est une destination de choix pour les mélomanes en tout genre avec sa programmation éclectique. Elle est la maison de toutes les musiques, où tout le monde trouve son compte.

Elle veille par ailleurs depuis sa fondation sur le soutien aux groupes émergents, que ce soit par la mise à disposition de studios d’enregistrement ou l’organisation de résidences d’artistes. Beaucoup d’entre elles s’effectuent dans le cadre du Grand Tremplin, dispositif développé avec le centre culturel du Brabant Wallon. Depuis 2013, « La Ferme !!! Festival » met également la scène alternative belge et étrangère en avant pour sortir ces artistes de la basse-cour et les faire jouer dans celle des grands. 

Au rythme d’une trentaine de concerts et d’événements par an, les murs de la vieille ferme sont secoués par les décibels. Ça fait déjà 10 ans que ça dure et cela devrait encore se renforcer à l’avenir avec le développement d’un pôle production (des créations artistiques propres) et le futur projet de rénovation du bâtiment qui accueillait les anciennes écuries. De quoi rameuter au galop un public plus large encore à la Ferme du Biéreau.

www.fermedubiereau.be

Lire aussi :  « La Ferme du Biéreau, Belle des chants » // Larsen © conseildelamusique.be